EI ou EIRL : quel statut choisir pour mon entreprise ?
Vous avez comme projet de créer votre entreprise ? Mais vous ne savez pas ce qui vous convient et quel statut juridique choisir entre EI et EIRL ?
Aucun souci ! On vous explique tout dans cet article afin de vous aidez à faire votre choix. 😉


Il faut d’abord savoir que, dans la forme, il n’y a aucune diffĂ©rence entre une EI et EIRL. Elles permettent tous deux d’entreprendre seuls. Cependant, dans le fond, il a quand mĂȘme quelques distinctions. Voici tout ce que vous avez Ă  savoir sur ces statuts juridiques, leurs diffĂ©rences, leurs avantages et leurs inconvĂ©nients.đŸ‘‡đŸŒ

EI : qu’est-ce que c’est ?
L’Entreprise Individuelle (E.I.) est le statut juridique favori et le plus prisĂ© des crĂ©ateurs d’entreprise. GrĂące Ă  la souplesse de sa forme et de la simplicitĂ© de ses formalitĂ©s de crĂ©ations. Le tout Ă  moindre coĂ»t et sans demande de capital social.

đŸ‘đŸŒ Les avantages :
Être son propre patron : tenir les rĂȘnes de votre entreprise et en ĂȘtre le seul dĂ©cideur;
Simplicité de création (peu de formalités);
Pas nécessaire de déposer ses comptes annuels;
Pas de capital social;
Vous pouvez opter pour le régime simplifié de la micro-entreprise.

đŸ‘ŽđŸŒ Les inconvĂ©nients :
Pas de distinction entre le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel (danger de se faire saisir ses biens personnels par des créanciers en cas de dette ou de faillite);
ImpĂŽts sur le revenu obligatoire : Il n’est pas possible d’ĂȘtre soumis Ă  l’impĂŽt sur les sociĂ©tĂ©s.
En cas de haut revenus, et du dĂ©passement des seuils prĂ©vus par la loi, l’entrepreneur est soumis aux plus hauts barĂšmes d’imposition.

EIRL : quelles diffĂ©rences avec l’EI ? đŸ€”
L'Entreprise Individuelle Ă  ResponsabilitĂ© LimitĂ©e (EIRL) est aussi un statut juridique. C’est en fait le mĂȘme que l’EI. Avec quelques petites diffĂ©rences. L’EIRL peut-ĂȘtre choisi pour une activitĂ© entrepreneuriale. Ce choix se fait lors de la dĂ©claration d’une activitĂ© professionnelle individuelle.

La forme de l’EIRL n’a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e que rĂ©cemment puisqu’elle a vu le jour en 2011. Ce rĂ©gime optionnel peut-ĂȘtre appliquĂ© aux EI classiques ainsi qu’aux micro-entreprises.

Sa particularitĂ© est la sĂ©paration du patrimoine de l’entrepreneur. Contrairement Ă  l’EI, oĂč les biens du gĂ©rant et ceux de l’entreprise ne font qu’un. En EIRL, il y a une scission entre biens personnels et bien professionnels. Ce qui apporte une protection. Notamment en cas de dettes, ou de faillite. Vos biens personnels ne sont pas saisissables par les crĂ©anciers.


Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !